Triple homicide à Amiens: le livreur n’est pas un suspect!


Le livreur Uber Eats est recherché par les enquêteurs parce qu’il est susceptible de leur apporter des informations importantes. Il est complètement étranger aux crimes.

Le procureur de la République, Alexandre de Bosschère, a réagi via un communiqué «  à des informations parues ce soir en ligne  » : il tient à préciser que l’appel à témoins lancé vendredi 22 avril, «  ne concerne absolument pas une personne mise en cause  ». Le livreur Uber Eats, recherché par les enquêteurs, est complètement étranger aux crimes commis sur Amélia, Jennifer et Eliam, au 82 rue Maberly à Amiens. «  Il s’agit d’un livreur que nous ne parvenons pas pour l’instant à identifier par d’autres moyens (que l’appel à témoins) et dont le témoignage paraît important pour l’enquête  ».

Les corps des trois victimes ont été découverts le vendredi 15 avril, il s’agit pour la police d’établir précisément le déroulement des jours qui ont précédé cette découverte. Or, il est établi qu’un repas a été livré dans cet appartement du 82 rue Maberly le mardi 12 avril, qu’il a été commandé via l’application Uber Eats et payé avec la carte bancaire de l’une des victimes pour un montant de 43,5 euros.

Qui a ouvert la porte à la réception de la commande ? Le livreur a-t-il vu plusieurs personnes dans l’appartement à ce moment-là ? Les policiers ont des questions à poser à ce livreur. Il n’est suspecté de rien. «  Même si aucune piste n’est pour l’instant écartée, les éléments de l’enquête convergent toujours vers la mise en cause du conjoint (Ndlr : de Jennifer Dufaux), qui est hospitalisé et qui n’a toujours pas pu être entendu  », commente le procureur.

Toute personne pouvant apporter des informations pour identifier le livreur recherché est priée d’appeler le 0320303725